« Les temporelles »

23 Nov 2018 | Actualités |

Intervention de Cédric Szabo, le directeur de l’AMRF

Participation active à la réunion « les Temporelles » qui s’est déroulée à l’ESPCI, à Paris, autour du thème « les temps changent, les services publics aussi ? »

Un vrai sujet organisé autour de plusieurs axes tel :

  • recueillir et comprendre les attentes des usagers
  • les apports du numérique et ses limites
  • les nouveaux enjeux en matière de temps de travail…

Les échanges avec les élus et les techniciens ont été nourris et riches. La partie sur le télétravail a permis de valoriser, d’une part, le travail en cours avec la ville de Paris dans le cadre de la démarche de « Paris ville résiliente », commenté par le directeur de l’Association des Maires Ruraux de France, Cédric Szabo et, d’autre part, la démarche de Relais d’Entreprises et notamment la convention avec EDF et la valorisation du gaz carbonique non consommé.

En effet, avec 1200 salariés télétravailleurs compatibles sur 55 000 salariés, c’est plus de 109 tonnes de CO2 économisées et l’équivalent de 4 millions de km. On imagine la répercussion d’une généralisation du télétravail auprès des grandes entreprises et autres partenaires de la ville de Paris.

J’ai noté cette réflexion pertinente de Pascal Bernard, directeur de l’innovation sociale du groupe la Poste, « si tous les métiers ne sont pas « télé-travaillables », toutes les personnes peuvent à un moment de leur carrière être amenées à télétravail. Il faut inscrire la vision de management dans la durée. »

Au regard des échanges sur le sujet qui, d’ailleurs, avait déjà été abordé lors d’une précédente réunion, il n’y a pas de doute que le télétravail est un dossier porteur, à la fois, d’amélioration des conditions de travail, de développement durable mais aussi de développement local, à travers l’encouragement au déploiement de tiers lieux qui peuvent être, aussi, l’occasion de revisiter l’accès aux services publics et la proximité.

Les Temporelles

Pin It on Pinterest